Technique du Hidden Magic

Comme indiqué ici, j’ai profité d’un peu de temps libre pour tester certaine techniques connues du monde de la pâte polymère.

DSC_1041l

J’ai déjà parlé du sutton slice, de la sérigraphie, voici maintenant le tour du hidden magic.

DSC_1044l

Le principe du hidden magic est de préparer des canes aux couleurs désirées et de cacher ces couleurs sous une autre (hidden). On applique ensuite une plaque de texture pour créer des reliefs puis on scalpe les reliefs pour aplanir le tout. Les endroits scalpés laissent apparaitre les couleurs choisies au départ (magic) en suivant les lignes de la plaque de texture.

DSC_1048l

Je me suis encore une fois aidée du blog des Bijoux de Loïs qui a fait un article à ce sujet.

J’ai choisi le jaune et le rouge pour débuter et j’ai utilisé une plaque de texture en plastique achetée il y a très longtemps (je ne sais plus la marque).

Voilà ce que ça a donné :

DSC_1169l   DSC_1165l

Bilan :

Dans le tutoriel, il y a 2 couches de couleur qui sont superposées mais je ne vois pas l’intérêt suite à mon essai. En effet, la plaque de texture n’a touché que la première couche de couleur, pas la deuxième. J’ai un peu l’impression d’avoir « gâché » ces canes là. Peut-être est-il possible de faire un « double hidden magic » (je me comprends) ? A voir !

DSC_1166l

Encore une fois, pour une première je pense que j’ai utilisé une plaque trop détaillée pour la débutante que je suis (sur cette technique). L’étape de scalp est facile en théorie mais en pratique c’est compliqué. A plusieurs reprise j’ai scalpé trop profondément ce qui a eu pour conséquence d’effacer la marque de la plaque de texture.

DSC_1163l

Pour conclure c’est une technique assez simple mais un peu longue à réaliser si on veut prendre le temps de faire plusieurs canes dégradées et scalper précisément.

A refaire (avec un autre choix de couleurs) !

2 réflexions sur “Technique du Hidden Magic

  1. Je pense que ta plaque ne devait pas être assez fine, parce que normalement en repassant plusieurs fois dans la MAP, les couches sont plus fines et on peut les voir au même endroit. Enfin tu vois ce que je veux dire quoi 🙂
    Et si tu veux que le dégradé se voie davantage, il vaut mieux mettre le clair au centre de tes boudins.
    Comme je te comprends pour le scalpage … « Oups je suis allée trop loin » mais trop tard !
    Après on s’améliore avec le temps, mais bon, c’est toujours risqué lol

    Aimé par 1 personne

Commenter l'article :°

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s